La quête du Rethinking UX

Mes amis, l’heure est grave. Le monstre RUX saccage le pays. Nous devons le combattre. Nous devons l’arrêter. 

J’ai remplis un parchemin magique donné par le grand seigneur Internet… Ce parchemin nous aide à constituer un groupe. 

Nous sommes quatre :

Après une brève présentation des demandes associées à ce workshop, le travail commence. 

Rethinking UX, c’est repenser une fonctionnalité d’un site existant pour l’améliorer. Plusieurs étapes sont nécessaires à l’élaboration de l’amélioration de la fonctionnalité finale. 

Première mission : redéfinition

C'est sur YouTube que nous travaillons. Nous faisons une première analyse individuelle avant de mettre en commun nos recherches. 

Pour moi, YouTube, c'est un site internet qui permet de regarder des vidéos pour un contenu visuel et multimédia ou de la musique, toujours sous forme de vidéos. 

Ma mission étant d’effectuer l’analyse la plus détaillée possible, les objectifs principaux de Youtube sont :

J'utilise YouTube le midi et le soir, pendant le repas avec mon compagnon, pour regarder des vidéos humoristiques. Les temps sont durs et il est agréable de se détendre pour oublier la pression due au monstre RUX. 

Objectifs

À mes yeux, ses trois avantages sont :

Ses trois inconvénients quant à eux sont :

Avec mon analyse et celle des membres de mon groupe, nous avons une idée plus globale de ce qu’est YouTube. Nous avons des pistes qui nous permettront de le terrasser. Car YouTube aussi est un ennemi qu’il nous faudra refaçonner. 

YouTube est une plateforme de partage de vidéos en ligne. On peut y écouter de la musique et regarder des vidéos. 

Ses objectifs sont :

Nous l’utilisons principalement dans un but de détente et de manière intensive. 

Ses avantages sont multiples :

Mais les inconvénients ne sont pas en reste :

Cette étape, c’est le comprendre

Fonctionnalités

Ensuite, nous listons les diverses fonctionnalités existantes sur des post-its que nous collons sur un mur. Parmi celles-ci, nous retrouvons :

les différentes fonctionnalités de YouTube. d'autres fonctionnalités de YouTube.

Ca nous donne une idée plus globale de ce dont est constitué YouTube et ce que nous pourrions améliorer. Certaines des fonctionnalités listées fonctionnent très bien et nous ne voyons pas clairement ce que nous pourrions améliorer. 

Nous nous concentrons donc sur l’une des fonctionnalités qui est la moins utilisée d’après nous : la page des Abonnements

C’est avec une grande fierté que nous sommes venus à bout de notre première mission. Nos corps sont usés par la bataille et nous sommes éreintés. 

Néanmoins, je me sens forte. J’ai pris la tête du groupe, prodiguant des conseils à mes compagnons et donnant mon avis sur leur travail. Je suis un peu tyrannique, mais dois-je réellement vous rappeler que l’avenir du monde repose sur nos épaules ?

Deuxième mission : abonnements

De manière individuelle et avec les analyses effectuées précédemment, nous redéfinissons la fonctionnalité. 

La fonction Abonnements est déficiente. Je ressens une once de pitié à la voir, la gueule déformée et le corps ensanglanté, sur le bord de la route. Je dois l’aider, il en va de mon honneur ! Mais pour ça, il faut que j’apprenne à la connaître. 

Après avoir analysé sa manière d’être et de fonctionner, j’en déduis que la fonctionnalité Abonnements permet de suivre les actualités de quelqu'un, d'une chaîne et avoir dans ses recommandations les vidéos de cette personne. 

Nous listons et expliquons l’entièreté des sous-fonctionnalités. Pour les Abonnements, elles sont multiples mais divergent selon les versions de YouTube. 

Différences de versions

Ma version de YouTube étant différente de celle des autres membres du groupe, je m’éloigne un peu de mes compagnons de route pour discuter davantage avec la fonctionnalité Abonnements. Il faut que la fonctionnalité me livre tous ses secrets pour que je puisse lui venir en aide de manière efficace. 

Mes sous-fonctionnalités sont les suivantes :

les différences de version.

Je remarque une protubérance au niveau de sa tempe. Curieuse, et la fonctionnalité Abonnements ayant perdu connaissance, je pose le doigt dessus. 

Quand l'utilisateur clique sur l'icon de notifications, de nouveaux choix apparaissent :

les différences de version qui concernent les alertes.

Je remarque également un champ de recherche qui permet :

les différences de version qui concernent les alertes.

Sous-fonctionnalités

Mais globalement, les sous-fonctionnalités de la fonctionnalité Abonnements sont :

les différences de version qui concernent les alertes.

Pour le désabonnement de la chaîne, il faut cliquer sur « Abonné » . Ca fait apparaître une fenêtre qui demande si on veut bien être désabonné, et on peut cliquer sur « Annuler » . 

Plus de doute à présent : la fonctionnalité Abonnements ne va vraiment pas bien. Néanmoins, il me manque encore beaucoup trop d’informations pour que je commence à la soigner avec les quelques compétences acquises depuis le début de ma formation. Je suis soigneuse débutante pour les fonctionnalités qui dépérissent et c’est la première fois que je m’y exerce. Je ne me précipiterai pas : continuons l’analyse. 

User Testing

Nous réalisons un premier « user testing » en nous baladant sur le site et en effectuant des captures d’écrans, toujours individuellement, pour mettre en évidence les problèmes qui découlent de certaines sous-fonctionnalités. 

Nous divergeons. 

screenshot de la page d'Abonnements avec des explications des fonctionnalités
— La page des Abonnements

Vous pouvez visiter mon Google Drive pour voir l’entièreté des sous-fonctionnalitées. 

Les principaux problèmes sont :

Je sais à présent ce que je dois soigner… La question qui demeure, c’est : comment ? Mes mains deviennent moites, mon cœur tambourine dans ma poitrine. C’est le stress. J’ai peur de ne pas y arriver. Je prends le pouls de la fonctionalité Abonnements : il est faible mais stable. Il me faut néanmoins agir vite. 

Mais je dois comparer comment les fonctionnalités Abonnements des autres services réagissent : ça me permettra de faire moins d’erreurs et de m’inspirer de leur vitalité et de leur efficacité pour la transmettre à YouTube. 

Étude comparative

Avec cette première idée des sous-fonctionnalités, intuitives ou non, nous commençons une étude comparative : quels sont les autres sites ou médiums qui bénéficient d’une fonction d’Abonnement ? Nous créons un Google Sheets où nous répertorions environ deux médiums par personne, avec trois avantages et trois inconvénients. 

Cette étude comparative nous permet de repenser au mieux notre fonctionnalité pour l’améliorer avec de nouvelles fonctionnalités en référence. 

exemples de fonctionnalités reprises sur d'autres médiums.
— Exemples de fonctionnalités

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre Google Sheets

Les personas

Mais pour être certains que nos idées soient cohérentes, il nous faut créer des personas ! Ces derniers nous aideront à mettre en lumière l’utilisation des sous-fonctionnalités propres à l’Abonnement. Nous en créons deux chacun. 

Avec mes personas et ceux de mes compagnons, nous en avons huit. Néanmoins, nous n’en avons pas besoin d’autant. 

Ils nous permettent d’établir deux personas principaux :

Persona primaire :

Jonathan, vingt-et-un ans ;

étudiant ;

contexte :

étapes :

icon représentant Jonathan.

Persona secondaire :

icon représentant Marguerite.

Dans le cas de nos deux personas, des améliorations sur la gestion actuelle des Abonnements sont à effectuer puisqu’ils sont dans une impasse qui les frustre. 

Améliorations

Nous en arrivons à la conclusion que des sous-fonctionnalités doivent être ajoutées :

J'ai envisagé les améliorations suivantes :

J’effectue quelques croquis afin de mettre un visuel sur mes idées. En voici des exemples. 

croquis des nouvelles fonctionnalités envisagées
— Idées d’améliorations de la fonctionnalité Abonnements

La mission est maintenant terminée. Mon groupe et moi-même sommes éreintés : combattre YouTube est loin d’être aisé. Néanmoins, nous apprenons énormément. 

Je pensais que nous devions annihiler YouTube. La vérité est bien différente : il nous faut l’aider. Il nous faut l’améliorer. Sa respiration erratique est causée par ses déficiences. Nous ne sommes pas des meurtriers mais des médecins de l’Internet. 

Troisième mission : prototyping

Ca y est, je sais exactement quoi faire pour rendre la vie à la fonctionalité Abonnements ! Ou du moins, pour la soigner. Néanmoins, je ne sais pas encore bien comment. 

Je sais bien que le but est de nous tester pour savoir si nous avons bien assimilé ce qu’on nous a appris mais ces missions ne sont pas aisées du tout. J’ai hâte de pouvoir faire une vraie nuit de sommeil, sans me soucier du monstre RUX. 

Nous passons à la phase de prototyping. Nous passons au feedback. Il nous faut faire quelques croquis représentant les nouvelles fonctionnalités que nous voulons intégrer à YouTube et effectuer des découpages qui simuleront les interactions des sous-fonctionnalités. 

prototype papier réalisé dans le cadre d'un user testing
— Prototype papier

Il s'agit de l'idée initiale. J'ai déjà plusieurs idées des types de filtres à y intégrer pour permettre à l'utilisateur le plus large panel possible et faciliter son expérience. 

User Testing papier

Cette phase est aussitôt suivie par le user testing : nous faisons appel à des amis pour tester les fonctionnalités et nous permettre de les améliorer. 

Je me rends vite compte que certains filtres ne sont pas cohérents ou faciles à comprendre, comme le featuring. Certains types de filtres sont aussi mal pensés, comme le tri par vidéo de moins de trois minutes : elles sont tellement rares que l'utilité serait minime. 

Des modifications ont lieu. Je repense donc quelques aspects de ma sous-fonctionnalité pour l'améliorer et la rendre la plus ergonomique possible. 

Enfin, nous tenons diverses sous-fonctionnalités qui semblent cohérentes. Cette étape se solde par la mise au net des croquis papier sur Photoshop. 

Mise au net

Pour ma part, je demande un peu d'aide à François, n'étant pas totalement certaine de la marche à suivre pour recréer ma fonctionnalité. Avec les fichiers Photoshop, je suis capable d’animer mon idée. Nous nous basons sur l'identité graphique de YouTube pour créer un visuel respectueux de la charte graphique. 

Voici le résultat final de la sous-fonctionnalités des filtres. 

Nous passons les layouts sur InVision pour créer des interactions et tester nos sous-fonctionnalités plus en profondeur. Ainsi fait, notre fonctionnalité est graphiquement cohérente et opérationnelle. 

La fonctionnalité Abonnements est rétablie et c’est le cœur léger que je me relève pour m’en éloigner. Elle se confond en remerciements alors que d’autres sous-fonctionnalités, établies par mes compagnons, en font de même. 

Conclusion

Le monstre RUX est vaincu ! Nous retournons voir nos maîtres, ceux-là même qui nous ont donné cette mission. Nous savons que nous avons accompli chaque étape mais il faut encore convaincre. Nos chemins se séparent… Rendez-vous le 22 Janvier. Il faut se préparer.